Equinox Consulting

Bâle III

L’expertise Bâle III comprend la mesure du risque, la liquidité, la solvabilité et la rémunération

Parmi les mesures prises lors des accords de Bâle III on peut signaler la mise en place d’un ratio de liquidité, d’un ratio d’effet de levier, la redéfinition des fonds propres et l’adoption de mesures visant à réduire certains risques encourus par les établissements financiers. EquinoxCognizant aide ses clients à s’adapter à ces bouleversements réglementaires.

Nos clients rencontrent quatre problématiques principales liées à l’adoption des réglementations bâloises :

1.  La mesure du risque (Bâle 2.5 et Bâle III)

  • La révision du risque de marché : 
    • Application de VaR stressée de 99% à 10 jours
    • Ajout d’un dispositif de risque associé à la VaR sur le portefeuille de négociation : IRC  (Incremental Risk Charge) de 99,9% à 1 an
    • Application du dispositif de CRM (Comprehensive Risk Measure) pour les produits de trading de corrélation
    • La titrisation : définition de pondérations spécifiques pour les produits de re-titrisation
    • Le révision de la couverture du risque de contrepartie :
      • Capitalisation des opérations compensées en CCP (chambre de compensation)
      • Traitement des produits dérivés / OTC : révision du risque de corrélation avec les GWWR et SWWR (General Wrong Way Risk et Specific Wrong Way Risk), charge en capital avec la CVA réglementaire (Credit valuation adjustment), nouvelle méthode de calcul de l’EAD  avec l’EEPE stressée (Expected Effective Positive Exposure)

2.   La liquidité

  • La production du ratio LCR (Liquidity Coverage Ratio) : résilience court terme (30 jours)
  • La production du ratio NSFR (Net Stable Funding Ratio) : résilience long terme (1 an)
  • Monitoring et Stress Testing (scénario de choc de liquidité pour établir le ratio LCR)

3.   La solvabilité

  • Modification de structure et relèvement des ratios minimums :
    • Redéfinition du Core Tier 1 afin de privilégier l’absorption des pertes en continuité d’activité
    • Redéfinition du Tier 2 afin de privilégier l’absorption des pertes en cas de liquidation
    • Suppression de l’upper Tier 2 et du Tier 3
    • Mise en place de ratios supplémentaires sur le Core Tier 1 et le Tier 1
    • Déductions d’éligibilité
    • Mise en place de capital buffers :
      • Matelas de précaution
      • Matelas contra-cyclique
      • Mise en place d’un ratio de levier : ratio basé sur la taille du bilan de l’établissement bancaire
      • Evolution de la procédure de Stress Testing :
        • Nouvelle gouvernance
        • Périmètre de couverture élargi (différents types de risque, différents niveaux de consolidation, etc.)
        • Nouvelles méthodologies
        • Industrialisation

4.   La rémunération

  • Suppression de bonus garanti
  • Versement sous forme d’actions d’une partie des bonus
  • Versement différé des bonus

Bâle III, titrisation, liquidité, gestion des risques financiers

Pour faire face à ces enjeux, l’expertise Bâle III d’EquinoxCognizant propose les solutions suivantes :

  • Mise en œuvre de méthodologies et normes :
    • Interprétation des textes définitifs et des méthodes
    • Constitution de manuels normes Solvabilité et Liquidité
    • Mise en place des modèles de notation des CCP
    • Mise en place des modèles de calcul du risque de marché et du risque de contrepartie

  • Mise en place d’organisation et définition de processus :
    • Ajustement des processus de production aux exigences des stress tests
    • Limites en risque de contrepartie (politique, analyse, définition des limites, comité)
    • Monitoring et production des reportings réglementaires
    • Optimisation des délais de production
    • Définition de la gouvernance de production des ratios : articulation avec les départements Finance et ALM
  • Optimisation des Systèmes d’Informations
    • Evolution des systèmes de calcul des RWA pour intégrer les nouvelles exigences (modèles, périmètre)
    • Mise en place du dispositif de calcul des ratios de liquidité et du ratio de levier, benchmark/choix de progiciel Bâle III compliant (Moodys Fermat, SAP, etc.)
    • Spécifications et recette d’un outil de capital planning (définition d’une solution transitoire et de la cible) : alimentation, restitution, reporting (filière comptable, ALM, Risques, etc.)
    • Harmonisation des référentiels
  • Amélioration de la qualité et réduction des délais
    • Définition et mise en œuvre des contrôles (1er et 2nd niveaux) sur le processus de production et de planification des fonds propres
    • Formalisation et analyse du processus de production : identification des gains possibles, définition des plans d’actions
    • Mise en place d’indicateurs qualité
    • Réconciliation des reportings prudentiels et statutaires

Exemples d’interventions

Politique de risques CCP et exigences en fonds propres Bâle 3 clearing

Mise en œuvre CRD 3 et CRD 4

Découvrez les expertises de la practice Finance & Risk Management