Equinox Consulting

Décryptage – Réseau Social d’Entreprise (RSE) : le travail collaboratif fait sa révolution

Par Kenza Benmakhlouf, le 28 septembre 2015 dans Décryptage

Dans une optique d’amélioration de leur efficacité opérationnelle, de plus en plus d’entreprises françaises s’intéressent à la mise en place de réseaux sociaux internes. Le RSE fait partie des 3 principaux chantiers numériques des entreprises françaises[i] en 2015, juste derrière l’intranet classique et les plateformes collaboratives. Quels avantages tirer de cet outil et comment en faire une réussite ?

[i] Observatoire de l’intranet et de la stratégie numérique, 2015

Un outil qui se démocratise au sein des entreprises françaises …

Dans la lignée des réseaux sociaux publiques tels que Facebook, Twitter et LinkedIn, le Réseau Social d’Entreprise permet à chacun de ses membres de créer un profil personnalisé mettant en avant ses expertises et ses centres d’intérêt, de faire partie d’une ou plusieurs communautés et de suivre et réagir à l’actualité de l’entreprise (activités, décisions majeures, projets en cours…).

A ce jour, 32 groupes du CAC 40 déclarent posséder au moins un RSE[i] et plus globalement, 53% des entreprises françaises l’utilisent déjà ou prévoient de le mettre en place[ii]. Le Réseau Social d’Entreprise fait progressivement son nid dans le milieu professionnel français. Il est le seul projet numérique dont le taux de pénétration a progressé de manière continue depuis deux ans au sein des entreprises[iii].

[i] Etude Lecko, 2015 [ii] Observatoire Arctus, 2014 [iii] Observatoire Arctus, 2014

 réseau social entreprise 1Source : Capture d’écran de Fb@work, Techcrunch

… favorisant une collaboration bénéfique à l’ensemble des acteurs

Les banques françaises, comme tous les grands groupes, ont une tendance naturelle à fonctionner en silos. La création d’un Réseau Social d’Entreprise peut contribuer à les ouvrir, et plus encore.

L’adoption et la bonne utilisation d’un RSE par les collaborateurs peut être bénéfique en plusieurs points :

  • Il favorise à la fois l’innovation et la créativité en poussant à la collaboration et au partage en temps réel, grâce à un échange de flux d’informations plus fluides et rapides, sans contraintes de lieu ni d’horaires ;
  • Il bouscule l’organisation hiérarchique de l’entreprise en mettant en avant l’expertise de tout un chacun, qui devient accessible directement ;
  • Il développe le sentiment d’appartenance des collaborateurs à l’entreprise en les informant des décisions de l’entreprise et les sollicitant sur les différents projets en temps réel.

Parmi les acteurs de la bancassurance en France, un exemple est sur toutes les lèvres depuis son lancement en 2013, celui de SG Communities.

réseau social entreprise 2Source : Etude Arctus, 2014

SG Communities, le réseau précurseur et inspirant de la Société Générale

Dans le cadre du programme ‘Ambition SG 2015’, la Société Générale annonce dès 2013 la mise en place de son Réseau Social interne, porté par la Direction de la Communication.

Afin d’inciter les collaborateurs à son utilisation et éviter l’effet « page blanche » l’année de son lancement, la SG a misé sur une communication élargie à l’ensemble des entités du Groupe et a bénéficié d’une forte implication du Comité de Direction. Ses membres se sont faits ambassadeurs du Réseau, le mentionnant très régulièrement dans leurs interventions auprès du personnel, et encourageant le management à en promouvoir l’usage. Le nombre d’inscrits passe de 3 500 au lancement officiel en février 2013 à 8 000 en avril 2013. Un véritable exploit en l’espace de 3 mois !

Entre mai et juin 2013, SG Communities lance PEPS, une opération d’appel à la (co)création de la banque de demain. Les collaborateurs de l’ensemble du groupe étaient invités à réfléchir sur l’impact de la transition numérique sur les comportements dans 3 domaines (relation client, conditions de travail des salariés, SI banque), résultant de plus de 1 000 propositions de 19 pays différents. Cette belle initiative a fortement contribué au succès du réseau social et à son adoption massive par les salariés.

Avec une population dépassant les 39 000 membres en 2014, la prochaine étape pour le RSE est « mobile, mobile, mobile » selon Jean-Paul Chapon, responsable de la communication digitale & e-Réputation de la Société Générale[i].

[i] Madmagz, 2014

réseau social entreprise 3Source : Etude Arctus, 2014

Un investissement humain avant tout!

Si plusieurs banques en France ont lancé leur RSE ou prévoient de le faire dans les prochains mois, elles sont très peu nombreuses à communiquer sur le sujet, au vu des résultats moyennement satisfaisants peut-être…

Les collaborateurs de BNPP échangent depuis 2012 sur BNP Paribas People, et Crédit Agricole s’est lancé en 2015 dans le déploiement d’un nouveau Réseau social « Chorale RS », customisé pour ses différents Caisses Régionales et à usage interne uniquement (après celui du CASA en 2010).

Si plusieurs solutions de développement existent (Microsoft, Salesforce, Jive et bientôt « Facebook at work » et LinkedIn), la réussite d’un Réseau Social d’Entreprise ne s’arrête pas à son lancement. Comme pour tout nouvel outil de travail, son adoption nécessite une forte implication des Directions, un accompagnement du changement adapté de la DRH et une communication continue avant la mise en place et pendant l’utilisation de l’outil.

Plus :

 

Kenza Benmakhlouf   Kenza

Consultante Senior

Banque de Détail & SFS

 

 

Inscrivez-vous à la newsletter